lundi 24 août 2015

Cake Pops à la banane et au beurre d'arachide



Une belle trouvaille que je n'avais pas encore testée! Invention de nos voisins du sud, les "Cake Pops" (ou sucettes au gâteau) sont tout simplement des sucettes faites de gâteau moelleux mêlé à du glaçage sucré et enrobées de chocolat. 

C'est une belle manière de manger du gâteau en petite portion, et également une façon mignonne de présenter la chose pour une occasion spéciale ou une réception. Je verrais bien des Cake Pops remplacer des cupcakes de mariage, ou rassasier les invités lors d'un shower de bébé. Bon, vous me direz que la mode est déjà passée, mais j'ai l'habitude d'être en retard sur les tendances ces jours-ci... je n'ai juste plus le temps d'être une foodie! hi hi hi.




Ces sucettes sont tellement faciles à préparer. De façon générale, on confectionne son gâteau préféré et on le mélange directement avec la substance avec laquelle on l'aurait glacé de manière à obtenir une pâte collante qu'on façonne en boule. 

De mon côté, je craignais que ce soit vraiment trop sucré alors j'ai préparé mon pain aux bananes favori que j'ai mélangé avec du beurre d'arachide bien crémeux. Le résultat était savoureux : Un amalgame parfait de banane et de beurre d'arachide, avec du chocolat en prime! Utilisez du chocolat bien noir, vos Cake Pops n'en seront que plus raffinés. Si vous avez la patience, n'hésitez pas sur la déco pour les rendre encore plus appétissants : Sucre en paillettes colorées, serpentins de chocolat blanc fondu... Ou si vous partagez les mêmes goûts que le King, transformez vos sucettes en délice d'Elvis et décorez-les de miettes de bacon... Oh yeah!




Ingrédients :

Gâteau à la banane
  • 375 ml (1 ½ tasses) de farine tout usage non blanchie 
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de poudre à pâte
  • 5 ml (1 cuillère à thé) de bicarbonate de soude
  • 310 ml (1 ¼ tasses) de bananes mûres écrasées à la fourchette (3 à 4 bananes)
  • 125 ml (½ tasse) de crème sure
  • 125 ml (½ tasse) de beurre non salé, à température ambiante
  • 250 ml (1 tasse) de sucre
  • 1 œuf 
  • 5 ml (1 cuillère à thé) d’extrait de vanille pure
 Finition
  • 1/2 tasse de beurre d'arachide crémeux (plus ou moins)
  • 2 tasse de chocolat mi-sucré (entre 64% et 70% de cacao), haché grossièrement
  • 30 bâtonnets à sucettes (plus ou moins)



Préparation :

Gâteau à la banane
 

Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Beurrer un moule à pain de 23 x 13 cm (9 x 5 po) d’une contenance de 1,5 litre (6 tasses) et le tapisser d’une bande de papier parchemin en le laissant dépasser sur deux côtés. Réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le bicarbonate. Réserver.

Dans un autre bol, mélanger les bananes, le lait de coco (ou la crème sure) et le jus de lime. Réserver.


Dans un troisième bol, battre le beurre en crème avec le sucre au batteur électrique. Ajouter l’œuf et la vanille et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène. À basse vitesse, incorporer les ingrédients secs en alternance avec le mélange de bananes. Incorporer les noix.

Répartir la préparation dans le moule à pain. Cuire au four environ 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre de la pâte en ressorte propre.

Laisser tiédir à température ambiante sur une grille avant de démouler. 


Défaire le gâteau en gros morceaux et placer dans un contenant hermétique avec couvercle. 

Laisser reposer 3 heures à température ambiante (le gâteau conservera ainsi son humidité.
 




Finition

Déposer les morceaux de gâteau dans le bol du robot culinaire et ajouter le beurre d'arachide, un peu à la fois, en mélangeant par pulsations, jusqu'à obtention d'une pâte collante (la quantité de beurre d'arachide nécessaire peut varier, on en met juste assez pour que la pâte puisse coller et faire des boules).

* Travailler avec des petites quantités de gâteau à la fois si votre robot culinaire est petit. On peut aussi faire le tout à la cuillère de bois ou à la main.

Rassembler la pâte, puis en faire des boules de la dimension d'une balle de ping-pong. Déposer les boules sur une plaque recouverte de papier parchemin et piquer dans chacune un bâtonnet à sucette jusqu'au centre de la boule. Congeler durant 2 heures.

Après le temps de pause, fondre le chocolat au bain-marie dans un bol profond. Y tremper les boules de gâteau une à une en les sortant du congélateur juste avant afin qu'elles soient bien froides (le chocolat figera plus vite). Aussitôt la sucette trempée, la secouer un peu pour enlever l'excédent de chocolat et la tourner sur elle-même afin d'assurer une couche uniforme.

Planter chaque sucette dans un bloc de styromousse afin de laisser le chocolat figer complètement.

* On peut aussi les placer tige vers le haut sur une plaque recouverte de papier parchemin pour les laisser figer.

Conserver ensuite à température ambiante si elles seront consommées dans les 24 heures, ou au réfrigérateur dans un contenant hermétique.




Temps de préparation : 1 heure 30 minutes
Temps de cuisson : 1 heure au four et quelques minutes sur la cuisinière
Temps de pause : 6 heures
Quantité obtenue : 30 sucettes


vendredi 14 août 2015

Brownies aux fraises balsamiques



Un bon brownies pour célébrer la fin des fraises! Elles se font rares sur les étalages depuis déjà un moment, et bientôt ce sera fini. 

J'en ai bien profité cette année, avec la proximité de la Ferme Régis, mais je sais aussi que d'avoir mangé d'aussi bonnes fraises tout l'été va désormais m'empêcher d'apprécier les fraises poches et gorgées d'eau que je vais trouver à l'épicerie le reste de l'année. Alors pour leur rendre hommage, je les ai surtout mangées natures, mais je voulais également essayer la combinaison avec du vinaigre balsamique, j'ai comme un "trip" de ça ces jours-ci...




Si la combinaison peut paraître étrange, le goût lui, est loin de l'être! Je savais déjà que ce serait un bon mariage, mais le vinaigre balsamique a cette propriété magique de rehausser à fond le goût des fraises. Son goût se diffuse aussi à travers la pâte au fromage à la crème qui orne ces brownies chocolatés extra fondants, ce qui donne une combinaison de saveurs des plus réussies. Un dessus moelleux et crémeux, une base dense et intense, des fraises gorgées de saveur partout dans la pâte... c'est vraiment un de mes brownies préférés À VIE.

La prochaine fois, j'ajouterai même encore plus de fraises, tiens. ou alors, je testerai avec la framboise. Indépendamment, c'est une recette à essayer, ça oui.




Ingrédients :

Pâte au chocolat
  • 1/2 tasse de beurre non salé ou demi-sel 
  • 250 grammes de chocolat mi-sucré 64% de cacao, en pépites ou en pistoles
  • 1 tasse de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 3 gros oeufs
  • 1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
  • 3/4 de tasse de farine tout usage
Pâte au fromage et fraise balsamique
  • 2 cuillères à table de vinaigre balsamique 
  • 1 1/4 tasses de fraises coupées en dés
  • 225 grammes de fromage à la crème, à la température de la pièce
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1 gros oeuf
  • 1 pincée de sel 
  • 1 cuillère à table de farine tout usage



Préparation :

Préchauffer le four à 325F (165C). Beurrer légèrement un moule carré de 8 pouces de côté et recouvrir de papier parchemin en laissant dépasser les côtés. Réserver.

Pâte au chocolat

Placer le beurre et le chocolat dans un bol moyen sur bain-marie. Chauffer la préparation en remuant jusqu'à ce que le mélange soit entièrement fondu et homogène.

Ajouter ensuite le sucre et le sel dans le chocolat fondu et mélanger. Ajouter l'oeuf et la vanille et remuer à nouveau. Ajouter la farine en pliant et mélanger juste assez pour combiner.


Étendre la pâte au chocolat uniformément au fond du moule préparé. Réserver.

 



Pâte au fromage et fraise balsamique

Déposer les fraises en dés dans un bol et arroser de vinaigre balsamique. Laisser macérer 10 minutes au moins.

Pendand ce temps, placer le fromage dans le bol du robot culinaire (on peut aussi battre au batteur électrique). Ajouter le sucre, l'oeuf, le sel, la vanille et la farine et battre jusqu'à ce que le mélange soit homogène.

Ajouter ensuite les fraises et le vinaigre balsamique à la cuillère de bois, en mélangeant délicatement.

Verser la pâte au  fromage et fraise balsamique uniformément sur la pâte au chocolat. À l'aide d'une cuillère, plonger au fond de la pâte et ramener un peu de mélange au chocolat par dessus le pâte au fromage en 4 ou 5 endroits. Passer ensuite un couteau à travers la pâte pour créer des tourbillons marbrés.

Enfourner le moule pour 30 à 45 minutes, ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre de la pâte en ressorte avec quelques miettes humides.

Laisser refroidir complètement dans le moule, puis sortir le brownies en tirant sur le papier parchemin. Découper en 16 carrés.

Conserver au réfrigérateur dans un contenant hermétique. Laisser à température pièce 1 heure avant de déguster pour de meilleurs résultats.





Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : Quelques minutes sur la cuisinière et 30 à 45 minutes au four
Quantité obtenue : 16 brownies


mardi 11 août 2015

Noix épicées au romarin



Depuis quelques années déjà, je suis en mission. En mission pourquoi? Pour réussir à recréer les meilleures noix jamais dégustées

Je les ai découvert au hasard, chez le marchand de noix au Marché Jean-Talon de Montréal, il y a plusieurs années de cela. Quelques semaines plus tard, j'y retourne, et le type n'est plus là. 

Deux ans plus tard, je m'aventure chez "Un monde de noix", à Sherbrooke. Elles y sont, presqu'identiques, quoique différentes, ces délicieuses noix épicées aromatisées au romarin. J'en achète un sac, deux sacs. Puis c'est la fin, je déménage.

Aujourd'hui, dans ma petite cuisine 2X2 pieds, je tente de les recréer, ces délicieuses noix piquantes et parfumées dignes des plus fins gourmets de ce monde. Aie-je réussis? Comment dire...

Barhf...




Elles sont délicieuses. Vraiment. Grillées, piquantes, parfumées, toute la patente. Mais je les ai un tantinet oubliées dans le four, alors le goût de rôti prend un peu le dessus sur les épices qui ont eu le temps de carboniser un brin. Sinon, ça aurait été proche, vraiment proche, de la perfection. Même si ce n'est pas tout à fait ça encore... Un autre essai s'impose!

En attendant, essayez-les tout-de-même, vous n'avez rien à perdre, et puis vous ne serez pas aussi difficile que moi car vous n'aurez pas de point de comparaison. Ces noix sont un parfait mélange de sucré-salé-piquant qui titillera vos papilles et remplira vachement bien l'estomac de vos convives.


Sur ce je repars, poing devant et cape au vent, toujours en quête des meilleures noix de ce monde...




Ingrédients :
  • 1 lb de noix mélangées, natures et non salées (amandes, noisettes, noix d'acajou, noix du brésil et pacanes)
  • 1 cuillère à table de beurre fondu
  • 1 cuillère à table de sirop d'érable
  • 2 cuillères à table + 1 cuillère à thé de romarin frais, haché finement
  • 1 cuillère à table de cassonade blonde
  • ½ cuillère à thé de poivre de cayenne
  • 2 cuillère à thé de sel du moulin (à grains plus gros)



Préparation :

Préchauffer le four à 350°F. Recouvrir une grande plaque à pâtisserie de papier parchemin. Réserver.

Dans un grand bol, mélanger ensemble les noix avec le beurre fondu et le sirop d'érable à l'aide d'une cuillère de bois, jusqu'à ce qu'elles soient bien enrobées.

Ajouter 2 cuillères à table de romarin frais, la cassonade, le poivre de cayenne et le sel, puis mélanger à nouveau à la cuillère jusqu'à ce que les épices soient bien réparties sur les noix.

Enfourner pour 18 à 20 minutes, en remuant 2 fois durant le temps de cuisson.


À la sortie du four, saupoudrer les noix d'une cuillère à thé de romarin frais, goûter, puis ajuster la quantité de sel et de poivre de cayenne si désiré, un peu à la fois. Laisser tiédir.

Conserver dans un contenant hermétique à température ambiante jusqu'à 1 semaine.




Temps de préparation : 5 minutes
Temps de cuisson : 18 à 20 minutes
Quantité obtenue : 6 à 8 portions


mercredi 29 juillet 2015

Salade d'amour



Voilà ma salade préférée de tous les temps EVER...

Une salade que beaucoup de familles québécoises connaissent déjà. Une salade qui, malgré son nom "pas rapport" (quelqu'un sait d'où ça vient, dont?), vaut vraiment le détour. Je ne l'ai pas inventée, je ne pourrais pas m'en donner le crédit. Elle existe sous toutes sortes de variantes et de réinterprétations, et vous la trouverez dans les recueils de recettes "canayiens frança" autant que sur le net. Je vous présente aujourd'hui ma version, ma préférée, la plusssse meilleure...



  

Dans ma salade d'amour à moi, y'a des noix, beaucoup de noix. Et d'acajou s'il-vous-plait, c'est ce qui donne sa petite saveur addictive à ce plat. Y'a aussi des canneberges séchées, pour une petite touche sucrée (laissez donc les raisins secs de côté, c'est tellement meilleur!). Le reste, ce sont les ingrédients classiques de cette salade : épinards, fèves germées, riz, poivron, champignons et céleri. C'est d'ailleurs la seule salade qui me fait bouffer des champi "crus". Une fois imprégnés de vinaigrette, ils ramollissent tellement qu'on ne les sent plus.

Et la vinaigrette, je la fais mi-soya, mi-vinaigre balsamique. C'est ma petite touche à moi, et puis je trouve que juste de la sauce soya, ça fait cheap  :p

Si vous n'avez jamais goûté ce chef-d'oeuvre de saveur, laissez-vous tenter, c'est parfait pour survivre aux grandes chaleurs, et puis vous en aurez pour plus d'une repas. À la vôtre! Je retourne mourir à la canicule...


  

Ingrédients :
  • 300 grammes de bébés épinards 
  • 2 tasses de fèves germées
  • 1 gros poivron rouge en dés fin 
  • 1 casseau de champignons coupés en tranches
  • 2 branches de céleri coupé en dés fins
  • 1 1/2 tasses de riz à grain long cuit
  • 1 tasse de noix d'acajou
  • 3/4 de tasse de canneberges séchées
Vinaigrette
  • 1/3 de tasse d'huile d'olive
  • 1/4 de tasse de vinaigre balsamique
  • 1/4 tasse de sauce soya
  • 1/4 de tasse de cassonade blonde
  • Sel et poivre au goût



Préparation :

Combiner ensemble tous les légumes bien lavés, le riz, les noix d'acajou et les canneberges séchées. Remuer délicatement pour bien combiner.

Déposer la salade dans un grand plat avec couvercle.

Vinaigrette

Combiner ensemble tous les ingrédients de la vinaigrette en remuant bien au fouet jusqu'à homogénéité.

Verser sur la salade, puis refermer le couvercle et mélanger en secouant le plat pour que la vinaigrette enrobe bien la salade.



Réfrigérer au moins 30 minutes avant de servir.


Cette salade est meilleure consommée à l'intérieur de 24 heures, mais elle peut se conserver jusqu'à 3 jours si on ne mélange pas la vinaigrette à la salade tout de suite, et qu'on le fait seulement sur chaque portion au moment de servir.




Temps de préparation : 10 minutes
Temps de pause : 30 minutes
Quantité obtenue : 6 à 8 portions


dimanche 19 juillet 2015

Yogourt glacé maison aux bleuets et au basilic



...ou la découverte d'une combinaison de saveur absolument IN-CRO-YA-BLE!

Je suis tombée sur le derrière dès la première cuillère. Je n'ai pas pu m'empêcher d'y goûter directement de la sorbetière (c'est toujours là que c'est le meilleur...), et c'était une vraie révélation. Après avoir testé quelques sorbets et crèmes glacées maison, cette saveur est définitivement, et de loin, ma préférée.


Je n'avais jamais testé le yogourt glacé avec du yogourt grec, mais je pense que c'est maintenant ma friandise glacée préférée. C'est aussi crémeux qu'une crème glacée tout en étant définitivement moins culpabilisant, et c'est aussi fruité, sinon plus, qu'un sorbet. La saveur de bleuet, intense et délectable, est intensifiée par le basilic qui lui ajoute une dimension savoureuse. Les 2 saveurs se marient aussi bien que si elles avaient toujours co-existé. C'est frais, c'est unique, c'est raffiné... vraiment, j'adore!

Ce yogourt glacé est un dessert complet en soi, mais je le verrais bien accompagner une tarte chaude aux pêches, un moelleux au chocolat noir ou une pannacotta. 




Les petits trucs pour réussir un bon yogourt glacé maison :

- Si vous en avez, ajoutez 2 cuillères à table de vodka dans votre mélange juste avant de le turbiner. Pourquoi? La vodka ne modifiera en rien la saveur de votre yogourt glacé, mais elle l'empêchera de trop cristalliser dans le congélateur. On aime ça!

- Pour une saveur de yogourt plus intense et peu plus surette, utilisez plutôt 3 tasses de yogourt grec et omettez la crème. Je testerai comme ça la prochaine fois!




Ingrédients :
  • 4 tasses de bleuets frais
  • 1 tasse de sucre
  • ¼ de cuillère à thé de sel
  • 2 cuillères à table combles de basilic frais, haché finement
  • 2 tasses de yogourt grec
  • 1 tasse de crème 10%
  • 2 cuillères à thé d'extrait de vanille pure



Préparation :

Combiner ensemble les bleuets, le sucre, le sel et le basilic dans une casserole. Chauffer à feu doux-moyen en remuant régulièrement jusqu'à ce que le sucre soit complètement fondu et que les bleuets aient rendu un peu de jus. 

Transférer le tout dans un mélangeur ou un robot culinaire et réduire en purée (ou passer au mixeur plongeant). Il peut rester des petits morceaux de bleuets.

Réfrigérer la préparation au moins 4 heures, ou jusqu'à ce qu'elle soit bien froide. On peut réfrigérer jusqu'à 24 heures si nécessaire.
Combiner le yogourt, la crème, le mélange de bleuets et la vanille dans un mélangeur ou un robot culinaire. Mélanger jusqu'à ce que tout soit homogène, sans plus.

Turbiner en sorbetière durant une vingtaine de minute, ou jusqu'à consistance de yogourt glacé.

Goûter, constater le caractère sublime de la chose, puis placer dans un contenant hermétique au congélateur pour au moins une heure avant de servir. 

Conserver au congélateur, mais sortir 10 minutes avant de servir pour une consistance plus fondante.





Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : Quelques minutes sur la cuisinière
Temps de pause : 5 heures minimum
Quantité obtenue : 6 à 8 portions


dimanche 12 juillet 2015

Tarte à l'amande et aux cerises



Yahoo! Voici ma première recette cuisinée dans mon nouveau chez moi. Un nouveau décor, une nouvelle lumière, et toujours ce dilemme : "Mais où vais-je prendre mes photos de blogue?!?!" J'ai au moins l'avantage de bénéficier d'une belle lumière du jour et de grandes fenêtres. Le décor n'est pas parfait, mais on fait des gros plans! hi hi hi.

Un peu avant la vague de chaleur que nous subissons présentement (Cuisiner cette semaine? OH QUE NON! Il fait 30 degrés dans la maison!!!), j'ai réalisé une tarte pour passer des cerises qui commençaient à ramollir. Je n'avais pas assez de poudre d'amande pour faire une frangipane, alors j'y suis allée au plus simple : Une croûte de pâte sablée au beurre et à la poudre d'amande, des cerises légèrement sucrées, et un crumble d'amande tranchées.




Quelle ne fut pas ma surprise de me faire dire par mon homme, qui d'ordinaire n'est pas fan de tartes ou de crumbles, que c'était un des meilleurs desserts qu'il avait mangé. De mon côté, ces desserts font déjà partie de mes préférés. N'importe quel fruit mis dans cette croûte au bon goût de biscuit au beurre et d'amande et surmonté de crumble parfumé est automatiquement élevée au rang de chef-d'oeuvre! :p  Et avec les cerises, c'est un parfait duo dont les saveurs s'harmonisent comme un charme. Et je ne m'ennuyais même pas de la frangipane!  Une délicieuse tarte d'été!




Ingrédients :

Pâte sablée aux amandes
  • 1 1/4 tasses de farine tout usage 
  • 1/3 de tasse d'amandes naturelles moulues
  • 1/2 tasse de sucre en poudre (sucre à glacer)
  • 1/4 de cuillère à thé de sel
  • 1/2 tasse + 2 cuillères à table de beurre non salé bien froid, coupé en petits morceaux 
  • 1/2 cuillère à thé d'extrait d'amande
  • 1 gros jaune d'oeuf
Garniture aux cerises
  • 3 tasses de cerises, coupées en deux et dénoyautées 
  • 1/2 tasse de sucre 
  • 1 cuillère à table comble de fécule de maïs

 


Garniture crumble aux amandes
  •  2/3 de tasse de farine
  • 1/3 de tasse de cassonade
  • 1/2 cuillère à thé de muscade moulue
  • 1/2 tasse d'amandes tranchées 
  • 1/3 de tasse de beurre, à température ambiante
  • 1/2 cuillère à thé d'extrait d'amande



Préparation :

Pâte sablée aux amandes

Verser la farine, les amandes moulues, le sucre à glacer et le sel dans le bol du robot culinaire et mélanger par pulsations quelques fois. Ajouter le beurre en petits morceaux et mélanger encore par pulsations jusqu'à ce que la pâte prenne l'apparence d'une chapelure grossière. Ajouter l'extrait d'amande et le jaune et continuer de mélanger la pâte à coup de 10 secondes, jusqu'à ce que la pâte se rassemble.

Verser la pâte sur la surface de travail et pétrir un peu pour qu'elle soit parfaitement homogène. Presser ensuite sur le fond et les côtés d'une assiette à tarte (à fond amovible, c'est mieux). Congeler l'assiette à tarte pour au moins 30 minutes (cela empêchera la pâte de lever, et pas besoin de mettre des pois pour la cuisson à blanc).
Après le temps de pause, préchauffer le four à 375F.

Beurrer la partie brillante d'une feuille de papier d'aluminium et presser contre la parte à tarte dans l'assiette.

Enfourner la croûte pour 15 minutes, puis retirer (on veut précuire seulement). Placer l'assiette à tarte sur une grille et laisser refroidir pendant la préparation de la garniture.




Conserver le four préchauffé le four à 375F.

Garniture aux cerises

Dans un bol à mélanger, combiner les cerises, le sucre et la fécule de maïs et remuer à la cuillère de bois pour bien enrober les cerises.

Verser ensuite dans la croûte préparée en une couche uniforme en tassant bien les fruits.

Garniture crumble aux amandes

Dans un bol, mélanger ensemble la farine, la cassonade, les amandes tranchées et la muscade. Ajouter le beurre et l'extrait d'amande et mélanger avec les doigts jusqu'à texture de gros sable granuleux et collant.

Disperser le crumble partout sur la surface de la tarte en prenant soin de ne pas trop l'émietter pour conserver des petits paquets croquants.

Couvrir lâchement l'assiette de papier d'aluminium et enfourner pour 35 minutes. Retirer la feuille de papier d'aluminium et continuer la cuisson durant une dizaine de minutes, pour faire dorer le crumble.

Retirer du four et laisser refroidir complètement. Déguster à température ambiante, ou réfrigérer quelques heures avant de déguster (je la préfère froide, personnellement).
 



Temps de préparation : 15 minutes
Temps de pause : 30 minutes
Temps de cuisson : 60 minutes au total
Quantité obtenue : 10 portions


mercredi 8 juillet 2015

Les Smoothies à la spiruline de Mylène



Collaboration spéciale de Mylène
 

Quand Jasmine m'a montré les sachets de Gourmet Spiruline qu'elle avait reçu en promotions, je me suis tout de suite proposée, car j'étais déjà familière avec la spiruline. Suite à mon bris d'entente avec le gluten en 2008, je me suis mise à faire très attention à ce que je mange, à lire toutes les étiquettes, à me renseigner sur la nutrition. Et dès que l'on visite la catégorie des "super-aliments-bons-pour-vous-qui font-tout-et-que-vous-ne-manger-pas-assez", on rencontre la spiruline.

Bien sûr, si on se fie aux sites de conspirationnels-facistes nutritionnistes, la spiruline guéri le cancer. Calmons-nous. Le National Institutes of Health des États-Unis conclue qu'il n'y a pas assez d'évidences scientifiques pour prouver que la spiruline peut guérir des maladies. Mais bon, guérir une maladie ? On en demande beaucoup, là je trouve. 





N'empêche que la spiruline est qualifiée d'aliment "complet" pour les raisons suivantes : selon la FDA, elle est composée à environ 60% de proteines, contient du calcium, du magnésium, de la vitamine B et du fer et de la beta-carotene et est considérée un puissant anti-oxydant. Elle est recommandée pour le syndrome prémenstruel, la fatigue et l'anxiété. Et bonus : comme la plupart des produits de la mer, elle contient de l'iodine, qui donne un coup de pied au c... de votre sytème immunitaire.



Personnellement, j'aime le goût des algues et les utilise en cuisine (par exemple, je mets du kombu dans mes bouillons de soupe). Mais je comprends que ce n'est pas tout le monde qui est prêt à ajouter un goût de fond de chaudière à son repas. La solution ? La spiruline en paillettes. Une cuillère à table de spiruline saupoudrée sur une salade, ou ajoutée à un smoothie, et vous avez les bénéfices sans avoir un goût trop prononcé.

Je vous partage donc mes smoothies préférés, que je bois tout l'été, et qui contiennent des supers-aliments dont la spiruline :



 

SHAKE TON MATIN (en photo)

  • 1 tasse d'eau 
  • 1/2 tasse de lait d'amande
  • 1 tasse de protéines en poudre (J'utilise Whey Iso Burst All Natural de GNC - à la vanille)
  • 1 poignée de feuilles de chou frisé (kale) 
  • 1/2 tasse de fruits congelés (framboises ici)
  • 1 cuillère à table de graines de chanvre
  • 1 cuillère à table de spiruline
  • 1 cuillère à thé de poudre de psyllium
  • 1 sachet de Stevia, ou une cuillère à table de sirop d'érable
  • 1 pincée de cannelle

SHAKE CALIFORNIEN

  • 1 1/2 tasse d'eau 
  • 1 poignée de feuilles de chou frisé (kale)
  • 1 poignée de feuilles d'épinards
  • 1 poignée de feuilles de coriandre
  • 1/2 poivron rouge, haché petit
  • 1 orange moyenne, pelée
  • 1 mangue mûre, pelée en morceaux
  • 1 cuillère à thé de graines de lin
  • 1 cuillère à thé de sirop d'agave
  • 1 cuillère à table de spiruline 
  • Une pincée chacun : chili, chipotle et cayenne

SHAKE TROPICAL

  • 1 1/2 tasse d'eau 
  • 1 poignée de feuilles de chou frisé (kale)
  • 1 poignée de feuilles d'épinards
  • 1 poignée de feuilles de basilic et/ou de feuilles de menthe
  • 1 concombre libanais, pelé et épepiné
  • Le jus de 1/2 citron
  • Le jus de 1/2 lime
  • 1/2 tasse d'ananas en cubes
  • 1/4 de piment jalapeno haché fin, sans les nervures ou graines
  • 1 cuillère à thé de graines de chanvre
  • 1 cuillère à thé de miel
  • 1 cuillère à table de spiruline  
  • Une pincée de cardamome en poudre

Quantité : 1 smootie
Temps de préparation : 5 minutes


Dans les 3 cas, parez vos fruits et légumes, jetez le tout dans un mélangeur* qualifié, mélangez 30 secondes. Dégustez immédiatement.

*Si vous utilisez un Vitamix, ajoutez les 4 gros glaçons. Le Vitamix est tellement puissant qu'il "cuit" votre potion qui deviendra éventuellement chaude.




dimanche 5 juillet 2015

Gratin de tortiglionis au poulet et bacon



Voilà une recette pour les soirs pressés, à faire avec des restants de poulet et de bacon cuits, et les pâtes alimentaires qu'on a sous la main. Tant qu'à manger des pâtes, qui ne sont pas mon repas préféré, je préfère davantage les préparations maison que les sachets tout faits et les macaronis au fromage du commerce.

La combinaison poulet-bacon est toujours une favorite dans ma demeure. Vous y ajoutez du fromage? Eh bien vous pourriez servir ça sur du carton qu'ils en mangeraient quand même... sans blague... En plus, c'est bien crémeux, et extrêmement bourratif, ce qui fait du bien à tout le monde, porte-feuilles y compris ; )





Vous pouvez également préparer ce plat à l'avance pour sauver du temps. Il suffit alors de suivre toutes les étapes jusqu'au moment de mettre dans le plat, mais d'omettre l'étape du parmesan et de la chapelure pour le moment. Ensuite, laissez refroidir complètement, couvrez le plat d'une feuille d'aluminium ou d'un couvercle bien scellé et mettez le tout au congélo où il pourra être conservé jusqu'à 3 mois. 

On le décongèle ensuite au frigo la veille, puis on le saupoudre de parmesan et chapelure, et on le chauffe au four à 375F durant 30 minutes, ou jusqu'à ce qu'il soit chaud, avant de servir. Et voilà! Simple et satisfaisant!




Source : "Nos meilleures recettes réconfort", éditions Pratico pratiques.

Ingrédients :
  • 350 grammes de tortiglionis ou de macaronis 
  • 1/4 de tasse de beurre
  • 3 cuillères à table de farine
  • 1/2 tasse de bouillon de poulet
  • 2 tasses de lait
  • 2 tasses de poulet cuit, coupé en dés
  • 1 tasse de cheddar fort, râpé
  • 10 tranches de bacon, cuit et coupé en dés
  • 3 cuillères à table de ciboulette fraiche hachée
  • 1/2 tasse de chapelure nature 
  • 1/2 tasse de parmesan râpé



Préparation :

Dans une grande casserole d'eau bouillante, cuire les pâtes al dente selon les instructions du fabricant. Égoutter et réserver.

Préchauffer le four à 375F.

Dans une autre casserole, faire fondre le beurre sur feu moyen. Saupoudrer de farine. Remuer et cuire 1 minute, sans laisser la farine se colorer. Verser le bouillon et le lait dans la casserole, puis porter à ébullition en fouettant. Incorporer le poulet, le cheddar, le bacon, la ciboulette et les pâtes.

Transférer la préparation dans un plat de cuisson en verre d'environ 8 pouces de côté. Parsemer de chapelure et de parmesan.

Cuire de 25 à 30 minutes au four.

Déguster!


 


Temps de préparation : 25 minutes
Temps de cuisson : 15 minutes sur la cuisinière et 25-30 minutes au four
Quantité obtenue : 4 portions




vendredi 3 juillet 2015

Blogue en déménagement



Vous voyez cette image? C'est moi ça, 1 semaine après mon déménagement... Et c'est aussi pourquoi je me fais discrète sur ce blogue. Avec la maison en désordre, pas facile de cuisiner! Mais n'ayez crainte cher lecteurs, je vous reviens très bientôt avec une recette de tarte fruitée délicieuse!

Habitant désormais à 2 minutes à pied de la Ferme Régis (je n'aurais jamais cru me pâmer de même juste pour un marché de fruits et légumes...), j'ai peine à me contenir d'aller acheter tous les fruits et légumes dont je me prive depuis trop longtemps à cause du prix en épicerie pour en faire des recettes sublimes. Alors, vous vous doutez bien que ce ne sera pas trop long... Je vous reviens bien vite!



lundi 22 juin 2015

Brigadeiros au café



Le Brigadeiro est une friandise brésilienne classique. Elle fut inventée dans les années 40, et sa recette n'a pas vraiment changé depuis : lait condensé (sucré), cacao en poudre, beurre, et vermicelles de chocolat pour décorer, si désiré. C'est un dessert icônique du Brésil, apprécié parce que ses ingrédients bon marché en fond une gourmandise démocratique et accessible à tous.




Le brigadeiro est l'une des premières recettes de bonbons que j'ai préparé moi-même. La raison est simple : C'est trop facile! Le seul effort que vous fournirez viendra de votre bras qui doit remuer énergiquement la préparation durant tout le temps de cuisson. Le mélange, d'abord liquide, épaissis en cuisant, puis en refroidissant, pour créer une sorte de toffee dense et goûteux. Le goût est sucré, mais ça se dévore bien. Je ne suis pas trop amateure de petits vermicelles au chocolat commerciaux (je trouve que ça goûte bizarre...), alors je n'en mets pas, mais vous retrouverez généralement les brigadeiros entourés de ces petits bonbons au simili-chocolat.




 

Pour faire différent du brigadeiro traditionnel, j'ai ajouté dans les miens une bonne dose de café. Ça coupe bien le goût sucré, et ça donne de l'énergie! hi hi hi. Si vous désirez réaliser les brigadeiros classiques au chocolat (la version la plus répandue), utilisez la même marche à suivre, mais omettez le café et ajuster la quantité de cacaco en poudre à 3 cuillères à table combles. À la toute fin, roulez chaque boule dans des vermicelles de chocolat, pour leur donner le look traditionnel. Et voilà, facile comme tout!


Ingrédients :
  • 1 boîte (395 grammes) de lait concentré sucré (de type Eagle Brand) 
  • 2 cuillères à table de beurre non salé
  • 1 cuillère à table comble de cacao en poudre non sucré
  • 2 cuillères à table combles de granules de café instantané



Préparation :

Dans un chaudron à fond épais, mélanger le lait condensé sucré, le beurre, le cacao en poudre et le café instantané. Chauffer sur feu moyen en remuant à la cuillère de bois jusqu’à ce le mélange commence à se rassembler au centre du chaudron et à se détacher du fond et des parois de la casserole.

Retirer du feu et verser dans un bol légèrement beurré. Laisser refroidir à température ambiante durant 15 à 30 minutes. 


Lorsque la préparation est assez refroidie pour être manipuler, s'enduire les mains de beurre et former de petites balles rondes avec la pâte en la roulant entre les paumes des mains.

Placer dans des petits caissettes de papier, ou dans un bol pour servir. Conserver à température ambiante dans un contenant hermétique.





Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 10 minutes
Temps de pause : 15 à 30 minutes
Quantité obtenue : 30 brigadeiros