lundi 2 juin 2008

Poisson au lait de coco et aux épices, bananes plantains grillées


Un plat bien simple mais parfait pour compléter un repas déjà bien amorcé avec les délicieuses entrées antillaises. Un plat bien facile à réaliser aussi, et qui permet de donner à un simple poisson blanc beaucoup de saveur.

J'ai choisi les épices un peu au hasard et ne me fiant à mes goûts personnels. J'avais donc hâte de goûter pour voir si j'avais du pif. Au final : J'ai très bien fait mon choix! On ne goûte pas davantage une épice, mais bien toutes à la fois ce qui signifie que les saveurs étaient bien choisies je suppose. Le mélange obtenu est prononcé mais doux, à la fois piquant et sucré. Comme je l'aime!

Les bananes plantain constituent un excellent accompagnement à ce repas. Leur goût lorsqu'elles sont ainsi grillées se situe à mi-chemin entre celui d'une pomme de terre et celui d'une banane. On a l'impression de manger des frites, mais en plus goûteux et en plus sucré. Idéal, donc, entre deux bouchées de poisson.

À savoir : Les bananes plantain se consomment toujours cuites. Crues, elles sont indigestes! Ne tentez pas le coup, quitte à vous retrouver avec d'horribles crampes... Et de toute façon, vu leur goût assez subtil, elles seraient vraiment fades si on les mangeait crues.

Ingrédients :

Poisson au lait de coco et aux épices

  • 2 gros filets de poisson (un poisson blanc de votre choix, du pangasius pour moi)
  • Le jus d'un citron, fraichement pressé
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive
  • 1 gousse d'ail, écrasée
  • 1 oignon, émincé
  • 1 tomate, coupée en dés
  • 1 branche de coriandre
  • Une pointe de couteau de chacune des épices suivantes, moulues : coriandre, cumin, gingembre, muscade, cannelle et paprika
  • 200 ml de lait de coco
  • 50 grammes de noix de coco râpée non sucrée

Bananes plantain frites

  • 1 cuillère à soupe d'huile d'arachide
  • 1 banane plantain (pas trop mure, donc encore verte)



Préparation :


Verser le jus de citron dans un bol et y plonger les filets de poisson. Laisser mariner.

Faire chauffer un peu d'huile d'olive sur feu moyen dans une poêle assez haute ou une casserole. Y faire revenir l'ail avec l'oignon émincé sur feu moyen jusqu'à ce qu'il blondisse.

Égoutter les filets de poisson et les déposer dans la poêle avec la tomate, la coriandre déchiquetée et les épices. Laisser cuire 2 minutes, puis ajouter le lait de coco et la noix de coco rapée. Couvrir et laisser mijoter 10 minutes à feu moyen.

Bananes plantain frites

Pendant ce temps, éplucher la banane plantain. À l'aide d'un coûteau bien aiguisé, couper les deux extrémités de la banane puis entailler la pelure pour pouvoir éplucher le fruit plus facilement.

Couper la banane en deux sur toute la longueur, puis en tronçons de 2 pouces de long. Faire chauffer l'huile d'arachide dans un poêlon et y faire cuire la banane de tous les côtés jusqu'à ce que la chair soit dorée et grillée.

Servir le poisson bien chaud avec les bananes plantain et arroser de la sauce à la noix de coco.


Verdict :

Moi :
"Très bon plat! Le poisson devient très tendre grâce à la cuisson dans le lait de coco et prend toute la saveur des épices. Et les bananes plantain, quel délice! Une autre découverte qui en valait la peine. Avec l'ajout de fruit et de lait de coco, on croirait presque manger un dessert davantage qu'un plat principal. Nul doute que cela me plait beaucoup!"




Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 20 minutes
Quantité obtenue : 2 portions

4 commentaires:

Katia a dit...

Miiiiiiiiiiiiiiaaaaaaaammmmm !!!

Bon choix le pangasius, c'est un excellent poisson :)

Jasmine a dit...

Je le découvre, mais je l'ai beaucoup aimé.

Anonyme a dit...

Cette recette est parfaite pour un repas en amoureux. Le plat a été entièrement dévoré par mon chéri! Super bon avec des pommes de terre cuites à la vapeur.

Anonyme a dit...

salut,

Ton blog est sympa, il y a beaucoup d'idees;)
En ce qui concerne ta recette, le pangasius parait super comme choix au premier abord; en effet il reste ferme il se tient à la cuisson et surtout il est économique car pas cher du tout, mais il faut se méfier de la filière de ce poisson, qui aurait, selon des sources sûres, beaucoup de mal à respecter la chaîne du froid et l'hygiène réglementaire... je vous conseille donc de choisir un autre poisson à cuisiner.. Tous les poissonniers en proposent car c'est le poisson le moins cher et il fait vraiment illusion mais tous vous diront que eux ne le consomment pas.... Et la base de la très bonne cuisine c'est quand même d'abord de très bons produits;))
bonnes tribulations culinaires à bientôt